La Fondation d'entreprise du Groupe M6

Bourg-en-BresseBourg-en-Bresse

En tant que média incontournable du paysage audiovisuel français, le Groupe M6 assume sa responsabilité sociale via sa Fondation d'entreprise, en intervenant sur le public national – public historique de la chaîne – et, dans ce public, sur les populations les plus défavorisées.

C'est pour cela, que la Fondation du Groupe M6, outil de développement de l'entreprise et de cohésion humaine, vise à soutenir les actions audiovisuelles proposées aux personnes incarcérées, ainsi que les dynamiques de réinsertion initiées par le Ministère de la Justice.

Autorisée en cellule depuis 1985, la télévision représente, pour les détenus, une fenêtre sur le monde extérieur. L'univers carcéral, et son dossier « prison », est un sujet légitime pour M6 qui mérite d'y consacrer tous les moyens humains et financiers afin qu'au-delà de sa dimension punitive, la prison soit pour le détenu un temps de réflexion et de reconstruction.
 

Les chiffres clefs des prisons françaises (1er juillet 2011)

  • 191 établissements pénitentiaires
  • 64 787 détenus pour 57 236 places ( - 0,7%, en légère baisse par rapport au record de décembre)
  • 25,1% des personnes incarcérées sont en préventives (attente de jugement)
  • + 0,5 % de femmes depuis le 1er novembre 2010.  
  • 82,3% sont français
  • 66 établissements organisent des activités autour de l'audiovisuel.
  • 36 établissements ont un canal vidéo interne actif.
  • Le plan prévoyant la construction de nouvelles prisons françaises vise à créer environ24 000 places supplémentaires d'ici 2017.

Nos actions

  • Accompagner les dynamiques de socialisation et de réinsertion par la formation aux métiers de l’audiovisuel.

    Lire la suite
  • Se consacrer aux personnes incarcérées en améliorant leur qualité de vie à travers le divertissement culturel et en soutenant des associations oeuvrant dans le milieu carcéral.

    Lire la suite

Actualités

  • Février 2012

    Projection du film "Mon pire cauchemar" d'Anne Fontaine à la maison d'arrêt d'Osny.

    Lire la suite
  • Janvier 2012

    Atelier cuisine avec Grégory Cuilleron au centre pénitentiaire de St Quentin Fallavier (38)

    Lire la suite

FOCUS

Mélissa Theuriau s'implique dans la FondationMélissa Theuriau s'implique dans la Fondation

"On parle d'égalité des chances mais, quelles sont celles que nous donnons à ceux qui purgent une longue peine en France ?
Si nous plaidons pour un mieux vivre ensemble, il est indispensable de se pencher sur le sort de ceux qui sont privés de liberté."

Lire la suite

Revue de Presse

Une récente étude de deux chercheurs de l'Administration pénitentiaire (AP) a montré que les taux de récidive les moins élevés concernent les libérés conditionnels (39%) et les condamnés à une peine alternative (45%), suivis des bénéficiaires d'un aménagement de peine dont le bracelet électronique (55%), rappelle l'OIP.

Les taux plus élevés concernent les détenus qui ont purgé la totalité de leur peine en prison. Cependant les aménagements de peine ne doivent pas servir à désencombrer les établissements pénitentiaires mais bien à promouvoir la réinsertion.